05/05/21 : Flash Presse CRISALIS - Le Saviez-vous - Asthme sévère / Covid19 / Vaccination

logo_crisalis_petit.jpgpartenaires_crisalis_splf_2021.png

Toulouse 05/05/2021, Flash Presse CRISALIS/ F-CRIN & SPLF à l'occasion de la journée mondiale de l'asthme

" Le saviez-vous ?
L’asthme sévère n’augmente pas le risque de forme sévère de Covid-19 contrairement aux comorbidités associées à la maladie."

 

* * Flash presse complet téléchargeable en bas page * *

 

Si les infections liées aux virus à tropisme respiratoire sont une des principales causes d’exacerbation de l’asthme, cela ne semble pas être le cas pour l’infection SARS-CoV2 selon les études menées par le réseau français d'investigation clinique « CRISALIS » (F-CRIN – asthme sévère). Le risque pour les asthmatiques sévères de développer une forme grave de la Covid-19 est davantage lié aux comorbidités (obésité et atteinte cardio vasculaire principalement) qu’à la sévérité de la maladie asthmatique. Pour aborder le sujet, le Professeur Alain Didier, coordinateur du réseau CRISALIS, répond à trois questions :

 

Si je souffre d’asthme sévère, ai-je plus de risque de développer une forme grave de la Covid-19, notamment de par mon traitement ?

Les patients asthmatiques sévères sous traitement de fond par corticothérapie inhalée et/ou biothérapies, n’ont pas d’augmentation du risque de formes sévères de Covid-19. On constate toutefois qu’il y a une plus forte mortalité pour ces patients une fois hospitalisés s’ils présentent des comorbidités de type surpoids, obésité ou maladies cardiovasculaires associées. Certaines de ces comorbidités peuvent être en lien avec les corticothérapies par voie générale que reçoivent ou ont reçu ces patients comme la prise de poids ou la majoration du risque métabolique et cardiovasculaire. Ces patients sont également, en moyenne, hospitalisés plus longtemps et nécessitent un temps de convalescence et de récupération plus important en lien, souvent avec la sédentarité secondaire au handicap de la maladie respiratoire.

 

Comment prévenir ces complications chez les asthmatiques sévères présentant des comorbidités dans ce cas ?

Il est indispensable pour ces patients d’évoluer vers une prise en charge plus transversale qui ne soit pas uniquement centrée sur les seuls aspects respiratoires. Il est nécessaire que les pneumologues s’occupant d’asthmatiques sévères tissent un réseau de collaboration avec d’autres professionnels médicaux et paramédicaux pour lutter efficacement contre les comorbidités.
L’un des objectifs du réseau CRISALIS est de travailler sur l’optimisation des parcours de soins en fonction de ces comorbidités. Le dossier médical partagé peut être une première solution pour approcher cette transversalité et permettre à l’ensemble des soignants, du pharmacien jusqu’aux spécialistes en passant par exemple par le kinésithérapeute, de disposer d’informations sur le patient. Cela est encore aujourd’hui difficile dans les structures de soins par exemple en raison des difficultés d’accès aux ressources informatiques et du manque de dialogue entre les différents logiciels métiers.

 

Est-il recommandé pour les asthmatiques sévères d’avoir actuellement recours au vaccin contre la Covid-19 ?

Les asthmatiques sévères sont prioritaires au vaccin contre la Covid-19 en raison du risque de forme sévère que leur font courir les comorbidités fréquemment associées à leur maladie respiratoire et ce quel que soit leur âge. Les alertes initiales autour des risques d’anaphylaxie (choc allergique) lors de l’injection vaccinale ont suscité des interrogations dans cette population où des antécédents d’allergie sont souvent présents. Les données de pharmacovigilance actuellement disponibles dans l’ensemble des pays qui ont vaccinés à grande échelles montrent que ces craintes sont infondées et que la fréquence des réactions allergiques paraît même moindre que celle observée avec d’autres vaccins. Malheureusement ce message initial erroné contribue à freiner la vaccination. Il faut le répéter, il n’y a pas plus de restrictions vaccinales d’ordre allergique chez les asthmatiques que dans la population générale, et il est donc vivement recommandé d’avoir recours à la vaccination contre le SARS-CoV2.

 
 
A propos du réseau CRISALIS
CRISALIS, Clinical Research Initiative in Severe Asthma : a Lever for Innovation & Science, est le réseau français d'investigation clinique dédié à l'asthme sévère. Labellisé en 2018 par l’Infrastructure F-CRIN, son objectif est de favoriser l’émergence de projets de recherche académiques et industriels afin d’améliorer le diagnostic et les stratégies thérapeutiques et, d’accroître la visibilité internationale de la recherche française dans le domaine de l’asthme sévère. Constitué de centres regroupant des professionnels experts de l’asthme sévère, CRISALIS oeuvre pour la concrétisation de projets nationaux et internationaux dans le domaine de l’asthme sévère ainsi que pour la constitution d’un maillage territorial fort entre les différents intervenants de la prise en charge des patients.
Pour plus d’informations sur CRISALIS : https://www.crisalis-network.org/

 
A propos de la Société de Pneumologie de Langue Française (SPLF)
La Société de Pneumologie de Langue Française (SPLF) est la première association de pneumologues francophones. Elle a pour mission d’étudier, dans tous leurs aspects, les maladies respiratoires et d’apporter sa contribution à la formation et au perfectionnement des pneumologues, à la recherche en pneumologie et à l’information des professionnels. La SPLF tient sur son site internet une rubrique actualisée sur le COVID-19 destinée aux pneumologues.
Pour plus d’informations sur la SPLF : http://splf.fr/

 
A propos de F-CRIN
F-CRIN/French Clinical Research Infrastructure Network » a été mise en place en 2012 suite à sa sélection et à son financement assuré par l’ANR dans le cadre de l’appel à projets « INBS/Infrastructures nationales en biologie et en santé » du « Programme des Investissements d’avenir » ou PIA. F-CRIN, portée par l’Inserm, a été mise en place pour fédérer les forces d'expertise de la recherche clinique française dans des domaines de pointe, et donc, en la rendant plus performante, assurer sa promotion à l’Europe et à l’international, avec une attention particulière pour les études précoces innovantes de type « preuve de concept » et les grands essais multicentriques. F-CRIN est une infrastructure nationale distribuée fédérant en 2021 une unité de coordination nationale localisée à Toulouse, 12 réseaux thématisés d’investigation clinique, 3 réseaux d’expertise et de méthodologie et 1 plateforme de services. Une campagne de labélisation de 5 réseaux d'investigation supplémentaires est en cours. Au total, F-CRIN représente une force de frappe de plus de 1400 professionnels en recherche clinique. Au plan financier, F-CRIN dispose de ressources structurelles du PIA, du ministère de la Santé et d'autres financeurs, établissements hospitaliers, universités, fondations et des ressources propres provenant de son activité d'expertise.
Pour plus d’informations sur F-CRIN : https://www.fcrin.org/

 

Contacts Presse
OXYGEN (CRISALIS / F-CRIN)
Charline Kohler | 05 32 11 07 32
charlinek@oxygen-rp.com
Juliette Vienot | 05 32 11 07 36
juliette.v@oxygen-rp.com

Contacts Presse
LJ COMMUNICATION (SPLF)
Alexandra Deleuze l 06 60 36 06 69
a.deleuze@ljcom.net
Mélanie Hadj Hamou l 06 67 12 50 95
m.hadjhamou@ljcom.net